Le stage à Sept-Îles: une réussite!

On a eu un très beau stage en fin de semaine. La participation fut excellente. Évidement, le groupe de Sept-Îles était présent en force, avec tout près de 100 personnes je crois. La présence des membres de notre association de l’extérieur de Sept-Îles fut impressionnante. On était environ 90 de l’extérieur.

Il y avait des gens de Gaspé, Mont-Joli, Rimouski, Québec, Kingsey-Falls, Laval, Rosemère, Saint-Jérôme, Sainte-Agathe, du Saguenay et aussi du Lac Saint-Jean. La majorité des gens de l’extérieur ont fait au bas mot de 7 à 8 heures de voiture pour se rendre là-bas. Les gens de Laval, Rosemère et Saint-Jérôme, se sont tapé quant à eux 12 heures d’autobus. D’ailleurs, au moment ou j’écris ces lignes, ils viennent probablement de passer Québec. Ils en ont encore pour 3 heures. On est une vrai gang de «crinqué». Sensei Woon-A-Tai m’a dit que c’était extraordinaire de voir des gens faire d’aussi long déplacement pour un stage.

Merci à Claude, Déneiges et les membres du club de Sept-Îles de nous avoir accueilli chez-vous. Ce fut une fin de semaine dès plus agréable pour tout le monde. Merci à tous les instructeurs qui ont motivé leur troupe à faire le voyage et merci à tous ces gens d’avoir fait le dit voyage. Un remerciements spécial à Bryan, d’avoir organisé le voyage en bus avec les gens de la région de Laval et des Laurentides.

Comme dirait Sensei Woon-A-Tai, nous sommes des Samouraïs du 21 ième siècle. Les distances ne nous font pas peur. Au contraire, elles nous allument.

Pour toux ceux et celles qui n’ont pu être là en fin de semaine, vous aurez la chance de vous reprendre en mars 2012 (du 9 au 11). Le club du Président, le club de Sainte-Foy sera l’hôte du Kangeiko. On va vous organiser quelque chose de bien, foi et choix du Président.

Pour terminer, merci Claude d’avoir organisé le souper chez Omer samedi soir. On c’est tous bien régalé. Merci aussi mon cher ami pour le traitement Présidentiel que tu m’as donné en fin de semaine. Pour ceux et celles qui ne le savent pas, le Président a voyagé en avion. Que voulez-vous, quand on est Président, on fait un peu dans le «jet set» et qui dit «jet set» dit voyage en jet. Voilà.

Quel week-end. Que de plaisir ce fut pour moi vous côtoyer encore.

Gilles Périard,
Président AKJQ