Prendre conscience du ki et le développer

Le thème de la nouvelle affiche 2012-2013 est «Prendre conscience du ki et le développer». Cette affiche exhibée dans tous les dojos comprend le calendrier des événements 2012-2013 de l'AKJQ.

Télécharger l'affiche-calendrier en format pdf.


Description du thème

« KI no ishiki to kaihatsu »

Le thème 2012-2013 de l’AKJQ repose sur un des principes fondamentaux du Karaté, le KI qui signifie de manière globale, "énergie".  L'énergie mentionnée est la capacité à joindre l'esprit et le corps dans le but d'une seule et même action. L'énergie n'est donc pas celle dégagée par l'esprit seul ou le corps seul mais plutôt ce qui a permis d'en faire l'union.

Dans les arts martiaux, le but est de "contrôler" cette énergie par l'esprit afin de l'orienter et de la concentrer sur un point. Passé une certaine étape dans l'apprentissage du karaté, il devient impératif de maîtriser le Ki pour espérer progresser. Un combattant possédant cette maîtrise aura gagné son affrontement dès le départ contre un adversaire se fiant uniquement à son corps "d'acier".

La maîtrise de cette énergie passe par le Hara, également appelé Tanden ou Seika Tanden qui est une zone du corps située tout juste sous le nombril. C'est à cet endroit que réside toute l'énergie vitale du corps. Son bon contrôle permet la coordination mentale et physique libérant ainsi toute la puissance dont nous sommes capables.

Le Ki est un thème universel qui ne se limite pas qu'aux arts martiaux. Ce concept est présent dans la vie de tous les jours. Nous le retrouvons évidemment dans les techniques d'acupunctures et des massages Shiatsu ou Reiki qui sont en fait des applications pratiques découlant de la connaissance du Ki par le thérapeute. Nous le retrouvons également dans une bonne hygiène de vie c'est-à-dire bonne alimentation, sommeil récupérateur, entraînements réguliers, etc. Certains décriront simplement le développement du Ki par "le développement de la pensée positive" qui consiste à croire et avoir confiance en soi alors que pour d'autres, c'est la capacité à prendre conscience de toute l'énergie qui nous entoure et à l'utiliser. Bien que la première description semble banale, plusieurs textes étayent l'énergie formidable qui nous anime lorsque que l'on croit vraiment en nous et que la confiance s'installe. On pourrait déplacer des montagnes comme on dit. En fait, toutes ces réponses sont bonnes et ce n'est pas dans ce bref texte descriptif que l'on trouvera "la" réponse. Elle viendra plutôt de chacun d'entre nous pour peu que l'on s'y intéresse.

À ce sujet, je vous suggère de consulter les nombreux textes disponibles sur le WEB qui traitent de ce sujet. Méfiez-vous des articles trop ésotériques qui ne veulent rien dire... Les descriptions les plus simples sont souvent celles que l'on retient! Comme toujours, les bibles que sont le Dynamic Karaté de Sensei Nakayama ainsi que le Master Text de maître Funakoshi nous ramènent à l'essentiel: puissance et efficacité sans compromis. Voilà la résultante d'un Ki bien maîtrisé!
 

Représentation sur l’affiche

Le karatéka est en attente. Il n'y a que le moment présent. Sa posture est stable mais sa détermination est palpable si le combat s'engage. Il est toutefois très calme et son esprit n'est occupé par aucune pensée. Il sent l'énergie autour de lui dans le lieu où il se trouve. Cet "esprit vide" lui permettra de laisser libre court au Ki le moment venu. Son corps ne sera alors que l'accessoire...

La symbolique de l'esprit et du corps est représentée par les couleurs diffuses qui vont au delà du contour de la tête et du Hara. Les bandes bleutées et blanches autour du karatéka représente l'énergie présente autour de lui et le nourrit. Il ne fait qu'un avec son environnement.
 

Application à l’entraînement

L'application de ce thème dans les entraînements réguliers est, il faut l'admettre, plus difficile qu'un simple concept mécanique. Néanmoins, un travail au niveau de la respiration ventrale et diaphragmatique est relativement facile à mettre en pratique et favoriserait la prise de conscience du Hara. À cet effet, visitez le site WEB: "Le Do dans le karaté". Plusieurs exercices y sont proposés.

Pour travailler l'esprit, il faut enseigner aux pratiquants qu'ils ne doivent pas être encombrés par quoi que ce soit c'est à dire appréhension, préjugés, idées techniques ou tactiques préconçues, etc. La seule façon d'améliorer cet aspect est de faire le vide ou plutôt d'avoir l'esprit vide... Les interférences diminueront au fur et à mesure que l'esprit se libèrera de ses pensées inutiles.
 

Application lors des cliniques

Les instructeurs invités sont déjà sensibilisés à cette thématique et devraient tenir compte de cet aspect dans leur enseignement.
 

Utilisation des affiches

Deux types d’affiches sont distribués à chaque dojo. Nous vous suggérons d’afficher en permanence celle avec le calendrier sur le babillard de votre dojo, afin que tous les membres puissent mettre à leur agenda les activités de l’AKJQ. L’affiche sans texte servira pour sa part, à écrire à la main des informations concernant les activités propres à chaque dojo; que ce soit pour indiquer la direction de votre dojo dans un établissement scolaire ou pour annoncer la période d’inscription. L’affiche, avec sa signature graphique unique, identifie votre affiliation à l’AKJQ.
 

Conception des affiches

La conception graphique des affiches a été effectuée par M. Kenji Doshida, karatéka émérite et graphiste professionnel. Voici le site WEB de sa compagnie : www.shidastudio.com. Pour ma part, j’ai proposé et développé cette thématique. Elle a été adoptée à l’unanimité lors de l’assemblée générale annuelle de l’AKJQ qui s’est tenue en septembre dernier.

 

Informations supplémentaires

Pour toute information en lien avec la thématique ou les affiches, n’hésitez pas à me contacter.

Bernard Drolet,
Adjoint au coordonateur
Yondan IKD
Club de karaté Shotokan de Sainte-Foy