Les préceptes du Maître Funakoshi

Le Karaté commence et se termine dans la courtoisie.
En Karaté, pas de première attaque.
Le Karaté est une aide à la justice.
Contrôle-toi d'abord avant d'essayer de contrôler les autres.
L'esprit vient en premier, la technique en second.
Sois toujours prêt à libérer ton esprit.
Les accidents sont dus à la négligence.
Ne pense pas que l'entraînement de Karaté soit seulement au dojo.
Étudier le Karaté te prendra toute la vie, il n'y a pas de limite.
Transpose la vie de tous les jours en Karaté, et tu découvriras de subtils secrets.
Le Karaté est comme l'eau bouillante. Si tu ne le «chauffes» pas constamment, il «refroidit».
Ne pense pas que tu dois gagner, pense plutôt que tu ne dois pas perdre.
La victoire dépend de l'habileté à distinguer les points vulnérables des points invulnérables.
Le combat est fonction de comment on bouge par rapport à son adversaire.
Pense que tes mains et pieds sont des sabres.
Quand tu quittes la maison, pense que de nombreux assaillants t'attendent. C'est ton comportement qui les invite à t'attaquer.
Les débutants doivent maîtriser les positions et postures basses, les positions naturelles du corps sont pour les expérimentés.
La pratique des kata est une chose, engager un combat réel en est une autre.
Ne pas oublier d'appliquer correctement : puissance et faiblesse de la force, détente et contraction du corps, lenteur et rapidité des techniques.
Toujours penser et imaginer des moyens pour vivre ces préceptes tous les jours.